VDS Consulting décline son offre d’accompagnement en quatre types d’interventions concrètes :
1. Un diagnostic cognitif de la dissonance : identification et formulation des réponses
2. Une évaluation participative qui peut prendre des formes et des contenus différents.es : l’évaluation-description, l’évaluation-amélioration, l’évaluation-transformation
3. Des ateliers de formation : sensibilisation, mobilisation, promotion des champion.nne.s, et des animations de séminaires internes
4. Des études thématiques, des notes stratégiques, des analyses et recommandations en terme d’organisation

L’offre méthodologique présentée ici renvoie à l’idée que le réel qui nous entoure et qui nous constitue est un réel construit qui reconnaît aux personnes et aux organisations la responsabilité du monde tel qu’elles le pensent, le représentent et le façonnent. L’accompagnement au cœur des stratégies d’intervention repose sur une éthique de la confiance et de la responsabilité et sur une méthode participative d’apprentissage.

L’accompagnement réside dans la découverte de la logique et de la cohérence de l’autre, tout en identifiant les pistes permettant de lever les résistances au changement.

 

VDS Consulting aide à poser un diagnostic sur les types de positionnement à l’œuvre dans les organisations et propose des stratégies d’intervention adaptées à chacune de ces trois attitudes et à leurs variantes.

Appliqué à l’agenda de l’égalité femmes – hommes, l’outil méthodologique de la dissonance cognitive permet d’identifier et de catégoriser trois types de positionnement.

1. L’attitude de refus de questionnement
Attitude qui consiste à limiter, dévaloriser, voir nier l’importance des enjeux de l’égalité femmes-hommes qui témoignent d’un refus de prendre en compte l’existence de la dissonance.

2. L’attitude d’accommodement sans remise en cause de fonds
Elle est caractéristique des personnes et des organisations qui, confrontées à la dissonance justifient leur position d’immobilisme face aux enjeux d’égalité femmes-hommes au prétexte que les combats au nom du genre ont déjà été menés et qu’ils sont déjà dépassés, puisque les femmes ont déjà obtenu les droits égaux à ceux des hommes.

3. L’attitude de transformation
Elle recouvre les comportements et les positionnements qui entendent réduire la dissonance :
• déconstruction des stéréotypes dans les processus de domination
• intégration continue des législations dans le domaine de l’égalité professionnelle
• questionnement en profondeur des rapports de pouvoirs au sein du ménage et de l’entreprise
• mise en œuvre de modalités de changement des comportements.